Avocat Rupture Conventionnelle Paris

bien négocier sa rupture conventionnelle
 La rupture conventionnelle du contrat de travail permet de rompre le contrat de travail à l'amiable en contrepartie d'une indemnisation. Combien demander à son employeur pour une rupture conventionnelle ? Pour calculer le montant de l'indemnisation, de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Les plus importants sont le salaire et l'ancienneté. Mais d'autres éléments très importants entrent également en ligne de compte comme le contrat de travail et la convention collective.

Rupture conventionnelle à l'initiative de l'employeur

Il est bien évident que le demandeur est toujours défavorisé pour négocier le montant de la rupture conventionnelle. En effet, lorsque la rupture conventionnelle est demandée par l'employeur, il va devoir proposer un montant suffisamment important pour que le salarié soit d'accord pour quitter l'entreprise. Ainsi, il sera beaucoup plus facile de négocier le montant pour le salarié.
Le rôle de l'avocat en droit du travail sera de calculer le montant de l'indemnisation "normale" de votre rupture conventionnelle, de négocier avec l'avocat employeur, puis de sécuriser la finalisation de l'accord.

Rupture conventionnelle à l'initiative du salarié

Il est beaucoup plus difficile pour un salarié d'obtenir des indemnités de rupture conventionnelle très importantes. En effet, dans ce cas de figure, l'employeur n'est pas pressé, il peut négocier très longtemps ou refuser la rupture. Très souvent, le salarié qui propose une rupture conventionnelle à son employeur souhaite suivre son conjoint dans une autre région. L'employeur peut alors attendre la lettre de démission du salarié. Ainsi, il n'aura aucune indemnité à payer.

Rupture conventionnelle ou licenciement ?

Certains employeurs souhaitent à tout prix se débarrasser d'un salarié, ils proposent alors fréquemment, dans un premier temps, une rupture conventionnelle. Mais le salarié peut la refuser ou souhaiter négocier le montant. Lorsque les deux parties n'arrivent pas à tomber d'accord sur le montant de la rupture conventionnelle, le salarié continue à rester en poste. C'est alors que l'employeur peut être tenté de procéder à un licenciement. Néanmoins, les licenciements sont très encadrés par le droit du travail et lorsque le motif de licenciement n'est pas valable il peut engendrer de lourdes pénalités pour l'entreprise qui se verra condamnée aux Prud'hommes.

Avocat Conseil de Prud'hommes

Le cabinet d'avocat Ngawa intervient devant les conseils de Prud'hommes de Paris et de toute la région parisienne ainsi que devant les Cours d'Appel Prud'hommes pour optimiser le montant des indemnités de licenciement en cas de licenciements abusifs, injustifiés (sans cause réelle et sérieuse) ou nuls.